AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 hyacinthe (oiseau-tempête)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mariko
God Save The Queen ♕
avatar


Personnages :
Poppy Briscoe
Daisy Ridley
londres, 2018
i ain't sorry - mickey

Josefine Adsersdottir
Michelle Williams
reykjavik + esotsm, 2018
‒ dispo pour rp

Hyacinthe Emery
Zoë Kravitz
new-orleans, 1930
oil and vinegar - gasparo

"Tommy" Earle
Richard Madden
los angeles, 1974
blue moon - elsie

Maureen Dewitt
Margot Robbie
blackwood, 1984
my fellow blackwoodians - debs

Anna Myrons
Amanda Seyfried
salem, 2018
à nos amours - solo

Messages :
161
Crédits :
hoodwink + étangs noirs, summer, old money, excelsior, dublin, scythe.

MessageSujet: hyacinthe (oiseau-tempête)   Ven 19 Oct - 22:58


(EMMACHARLOTTEWATSON @ TUMBLR)

HYACINTHE EMERY



AGE › vingt-sept ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE › 13 janvier, nouvelle-orléans. NATIONALITÉ › américaine. ÉTAT CIVIL › célibataire, définitivement pas désireuse de rencontrer l'homme de sa vie - ou des hommes en général. Elle n'a aucune estime pour la gent masculine, lâche et faible. ORIENTATION SEXUELLE › hétérosexuelle (bien malgré elle). OCCUPATION › prêtresse vaudou, faiseuse d'anges (pratique de l'avortement clandestin). Aux yeux de beaucoup, c'est surtout une sorcière, tant ses pratiques sont associées à des incantations occultes. CARACTÈRE › tempétueuse ☆ intègre ☆ forte ☆ franche ☆ bienveillante ☆ solitaire ☆ impénétrable ☆ empathique ☆ protectrice. UNIVERS › nouvelle-orléans, 1930, les années prohibition. AVATAR › Zoë Kravitz.

ATMOSPHERE

NEW ORLEANS, 1930.
Des coups de feu retentissent sur Bourbon Street, très vite suivis de sirènes de police qui se détachent dans le silence de la nuit. C'est devenu commun, presque quotidien, à la Nouvelle-Orléans. A l'intérieur d'une petite salle cachée, personne n'a rien entendu. Malgré l'interdiction en vigueur depuis des années, l'alcool coule à flot dans ce club illégal, que l'on appelle un speakeasy. Il n'a pourtant rien à envier aux plus grands. Tout est là : les costumes, la danse, les musiciens, et l'alcool bien entendu. Tous les soirs, au Body and Soul, les têtes tournent. Un quartet fait danser la salle et les jolies danseuses au rythme d'un morceau de jazz envoûtant. En coulisses, une chanteuse attend son tour, tout en discutant avec le propriétaire. On dit qu'il fait partie de la mafia, mais ça ne surprend plus personne : ils ont la mainmise sur tout. Au fond de la salle, deux hommes parlent affaires ; et c'est sous la table que tout se passe. Au Body and Soul, on trouve de tout, des pires crapules aux jeunes filles de bonne société que l'ennuie ronge. Evidemment, il y a les habitués, ceux qui connaissent tout le monde par coeur, ceux que l'on confond presque avec la troupe tant ils aiment à s'y mêler.
On frappe : le silence enveloppe la salle, la mélodie prend fin. Le propriétaire sort de sa cachette et se dirige d'un pas lourd vers l'entrée. « Excusez-moi de vous déranger si tardivement. » Un policier se trouve face à lui. Il garde son calme et écoute attentivement l'agent. « Avez-vous entendu d'où venaient les coups de feu ? » le questionne l'officier. Il secoue la tête de gauche à droite, haussant les épaules avec un air surpris. « Encore un règlement de comptes ? », il demande. L'officier opine en soupirant, s'excuse du dérangement et s'éclipse. Quelques minutes après, la fête reprend dans l'arrière-salle à la décoration cossue, car tous sont persuadés qu'ils sont à l'abri. Derrière sa façade d'épicerie comme une autre, le Body and Soul a encore de belles nuits de fête devant lui.


Contexte écrit par Mariko pour le forum Body & Soul.
Crédit image : darmodys (tumblr)

BIOGRAPHIE

Louve solitaire dans la pénombre de son appartement baigné des derniers rayons du soleil, qu'elle ne quitte souvent qu'à la faveur d'une obscurité dense. Hyacinthe est dotée, à l'égard de ceux - et surtout celles - qui lui rendent visite à domicile, dans la petite pièce qu'elle consacre à sa pratique, d'une véritable empathie ; on la dit dotée d'un sixième sens, de ceux qui vous comprennent sans même que vous n'ayez à parler. Mais tous ne sont pas dignes de sa compassion à double-tranchant. Ses relations peuvent être particulièrement venimeuses, une fois persuadée des mauvaises intentions de quelqu'un. Et cela peut être dès la première rencontre : elle n'a besoin que de quelques instants pour jauger un être de fond en comble, et estimer la confiance qu'elle souhaite lui accorder. Une fois donnée, elle ne reprend pas ; mais si elle ne donne pas, nul espoir de la gagner. Elle ne le cache pas, et ceux qui n'ont pas ses faveurs le savent généralement très vite. Naturellement, elle est plus méfiante envers les hommes, qu'elle voit comme des dominants pourtant bien faibles et couards, tant elle les a vus abandonner leurs gracieuses compagnes à des situations indélicates. A l'inverse, les femmes, qu'elle fréquente majoritairement, trouvent plus aisément amitié à ses yeux, victimes d'une société qui les oppresse de toutes parts, et qu'elle s'efforce d'aider au mieux.
Hyacinthe, rares sont ceux à la connaître vraiment. Peu loquace, elle se contente de pratiquer ses soins, sans s'ouvrir outre mesure. Ceux qui ont l'opportunité de partager un pan de sa vie le disent : elle est insaisissable.


☆ Hyacinthe est fille du bayou, née à son orée dans un dispensaire de fortune. Elle y a vécu son enfance, avec pour seul parent sa mère qui s'y était réfugiée après avoir fui une famille dont elle était la domestique. Elles y ont passé toute la jeunesse d'Hyacinthe, entourées d'une communauté solide qui s'était établie là, dans des cabanes en bois au fil de l'eau. Elle n'a jamais bénéficié d'une réelle instruction, y préférant les enseignements dispensés par une vieille prêtresse vaudou qui lui a transmis ses connaissances des plantes et ses savoirs médicaux.

☆ Son prénom, celui d'une fleur, semble alors lui être tout destiné. Son enfance, elle l'a passée collée à cette femme, Marceline, dont elle observait attentivement les moindres gestes, avec pour nulle autre ambition que prendre un jour sa place. Dans le microcosme du bayou où elle vivait, chacun avait sa place, et tous contribuaient d'une manière ou d'une autre à l'éducation des plus jeunes. Sa mère leur apprenait la couture et le tissage, d'autres leur enseignaient la pêche. Mais c'est pour le vaudou et les soins qu'Hyacinthe s'est toujours passionnée, ne perdant jamais une miette du spectacle que lui offraient exorcismes, transes et confections de boissons aux vertus diverses.

☆ Lors de ses vingt ans, Marceline est décédée. Choc brutal pour la jeune Hyacinthe, aux yeux de qui elle semblait invincible et éternelle. Elle y était pourtant préparée, car son mentor de vie n'avait cessé de la prévenir de la fin qui se dessinait devant ses yeux ; mais on ne se prépare jamais vraiment. Elle en a été ravagée, mais c'est aussi ce qui l'a décidée à s'investir pleinement dans sa vocation de guérisseuse et la pratique du vaudou. Prise d'une envie de quitter le bayou qui, s'il l'avait vue grandir, avait aussi été le lieu de la mort de celle qu'elle portait le plus haut dans son estime, Hyacinthe est partie pour la Nouvelle-Orléans.

☆ Sa première expérience solitaire du monde extérieur a été particulièrement difficile. Elle avait gardé de rares souvenirs de ses passages à la Nouvelle-Orléans avec sa mère, qu'il lui arrivait d'accompagner en courses. Mais, après de longues années passées sans quitter le bayou, elle avait oublié de quoi tout cela avait l'air. Les tramways qui déboulaient au coin d'une rue, les gens partout, bruyants, grouillants... Étouffement, envie de fuir, retrouver les marais, leur faune étrange et leurs herbes vivaces. Elle ne l'a pas fait, pas tout de suite. A la Nouvelle-Orléans, elle a bien vite fait la connaissance d'autres personnes comme elle ; une certaine madame Eve notamment, tenant une boutique de grigris dédiés à la pratique du culte vaudou. C'est auprès d'elle qu'elle s'est formée aux maux de la ville, bien différents de ceux qui ravagent le bayou. Nul besoin de connaître les remèdes aux piqûres de serpents et les incantations favorisant la pêche. Ici, le seul espoir à avoir, est celui qui sauve du vice : on protège de la grossesse et on guérit l'alcoolisme. Si la désillusion fut vive, ce n'en fut que plus motivant pour Hyacinthe, qui finit par s'installer en ville pour pratiquer sa magie au bénéfice de ceux dont la vie en dépendait.

☆ Depuis sept ans maintenant, elle est connue de tous. Son nom se murmure plutôt qu'il se déclame, et nul ne se vantera de profiter de ses services. Ils sont nombreux, pourtant. Elles, surtout. Hyacinthe est la favorite des filles que l'on qualifierait de petite vertu, qui viennent la voir pour panser leurs plaies et leurs cœurs. Elle leur accorde une oreille toute particulière, et si elle désapprouve le mode de vie de tous ces gens de la grande ville, la prêtresse ne juge pas, se contentant d'écouter et de soigner, le premier permettant parfois le second.

☆ Si les femmes sont les plus fréquentes parmi les rangs de ses patientes, ce n'est pas sans raison. Hyacinthe est ce que l'on appelle une faiseuse d'anges : elle pratique les avortements clandestins pour les femmes dans le besoin. Elle n'y voit pas de contradiction avec la religion vaudou, car ces enfants nés sans désir ne sauraient être l'incarnation d'esprits bienveillants.


☆☆☆

COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE BODY AND SOUL ?
Pour tout dire, je ne le connais pas vraiment. J'en entend parler, beaucoup, par les filles qui viennent me voir, mais je n'en ai franchi les portes qu'une fois et je n'ai pas l'intention de reproduire cette expérience.

LE FRÉQUENTEZ-VOUS ET DEPUIS COMBIEN DE TEMPS ?
Non, on ne peut pas dire que je le fréquente. J'y suis allée une fois, parce qu'on m'en parlait beaucoup. Je devais voir une des filles, une de mes habituées, et j'en ai passé le seuil à contre-cœur. Tout cela n'a fait que confirmer mes pensées sur ce lieu.

QUE PENSEZ-VOUS DE CE QU'IL S'Y PASSE ?
Comme je vous le disais, je n'aime pas cet endroit, son ambiance, son air vicié, souillé de ceux qui, sans vergogne, le fréquentent. Je ne reproche pas son existence : la vie doit suivre son cours. Mais le Body and Soul n'est pas le lieu de fête qu'il prétend être, il est un lieu de manigances, de manipulation, de méfaits, et trop nombreuses sont celles à en sortir abîmées.

CONSOMMEZ-VOUS DE L'ALCOOL ?
Je n'en bois pas, non, leur préférant les vertus des plantes infusées dans de l'eau bouillante, dont les effets plus ou moins forts parfois me permettent d'accéder plus aisément à l'état de transe. Cela n'est en aucun cas comparable à la consommation quotidienne de breuvages alcoolisés qu'en font les fervents pourfendeurs de la Prohibition.

QUELLE RELATION ENTRETENEZ-VOUS AVEC LES RÉSEAUX MAFIEUX ?
Aucune. Qu'ils se tiennent loin de moi, ces bourreaux des âmes, destructeurs de cœurs et de corps.

------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patchulea
God Save The Queen ♕
avatar


Personnages :
Gasparo Marchesi
milo ventimiglia
new orleans, 1930
body & soul - h.
Elsie Osborne
zoey deutch
los angeles, 1974
blue moon - t.
Debra Hayes
emma stone
blackwood, 1985
my fellow blackwoodians - m.
Mickey Sullivan
jack o'connell
thamesmead, 2018
belmarsh prison - poppy
Messages :
108
Prénom :
léa
Crédits :
venus in furs (ava), blue comet (evie), schyzophrenic (debbie)

MessageSujet: Re: hyacinthe (oiseau-tempête)   Dim 21 Oct - 11:28

Hyacinthe bb I love you

------
i'm a goddamn mermaid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariko
God Save The Queen ♕
avatar


Personnages :
Poppy Briscoe
Daisy Ridley
londres, 2018
i ain't sorry - mickey

Josefine Adsersdottir
Michelle Williams
reykjavik + esotsm, 2018
‒ dispo pour rp

Hyacinthe Emery
Zoë Kravitz
new-orleans, 1930
oil and vinegar - gasparo

"Tommy" Earle
Richard Madden
los angeles, 1974
blue moon - elsie

Maureen Dewitt
Margot Robbie
blackwood, 1984
my fellow blackwoodians - debs

Anna Myrons
Amanda Seyfried
salem, 2018
à nos amours - solo

Messages :
161
Crédits :
hoodwink + étangs noirs, summer, old money, excelsior, dublin, scythe.

MessageSujet: Re: hyacinthe (oiseau-tempête)   Dim 21 Oct - 11:47

Tellement heureuse de pouvoir la jouer de nouveau

------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: hyacinthe (oiseau-tempête)   

Revenir en haut Aller en bas
 
hyacinthe (oiseau-tempête)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'elles ont étés vos plus grosses tempêtes !
» Charte de température
» 1714 - Tempête meurtrière Calvados, ROCHECHOUART ...
» Mijoteuse, cuisson à basse température...
» Les Filles de St-Hyacinthe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ad sidera. :: Ex Nihilo :: Envolées :: Fiches terminées-
Sauter vers: